VisioDesk

Le téléagrandisseur VisioDesk de la société Baum est un appareil d’agrandissement vidéo transportable et autonome qui restitue une image haute définition sur un écran de 15,6 pouces de diagonale. Sa caméra orientable offre quatre modes d’utilisation : une vision de près pour les documents textuels, une vision pour les objets tridimensionnels, une vision distante ou encore une vision dite « miroir ».

Version : V4.0 build 673

Prix TTC : 3995 €

Date de publication : 15 octobre 2015

Convertir cette fiche au format MP3

Téléagrandisseur VisioDesk, Baum

Présentation

Fabriqué par la société allemande Baum, le VisioDesk est un téléagrandisseur dont l’aspect est similaire au modèle VisioBook, appareil évalué par le CERTAM en 2013. Il en reprend les principales caractéristiques avec une visualisation full HD sur un écran plus large de 15,6 pouces de diagonale et une connectique USB 3.

Facilement transportable, une fois replié et rangé dans une sacoche de transport fournie, le VisioDesk peut être utilisé sur secteur ou batterie. Grâce à une caméra orientable, son utilisation polyvalente lui permet d’afficher une image agrandie jusqu’à 35 fois  d’un document ou d’un objet placé sur sa base, d’une information distante, ou encore, grâce à un mode de vue dit « miroir », d’éléments se trouvant face au téléagrandisseur, comme le visage ou les mains de l’utilisateur.

Description

Replié, le VisioDesk tient dans un rectangle d’environ 35 cm de côté pour une épaisseur de 6 cm.

En position d’utilisation, la base de l’appareil est constituée d’un plateau de lecture fixe positionné à une vingtaine de centimètres du bord de la table où doit est posé l’appareil.

De l’arrière du plateau, un pied incliné vers l’avant soutient dans sa partie supérieure une caméra pivotante sur un axe horizontal.

Fixé au pied à quelques centimètres sous la caméra, un dispositif d’éclairage est orienté vers le plateau de lecture.

De part et d’autre de la caméra, deux bras de fixation supportent un écran de 15,6 pouces réglable en hauteur et en inclinaison. Au dos de l’écran, des prises d’entrée / sortie HDMI et une connectique USB 3.

Sous l’écran, un panneau de commandes composé de 6 touches et d’une molette rotative :

  • un bouton marche / arrêt, également utilisé pour afficher le niveau de charge de la batterie
  • un bouton « Autofocus » pour activer ou désactiver la mise au point automatique
  • un bouton « optimisation d’image » pour obtenir quatre types de rendus d’affichage à l’écran (compromis mixant luminosité et contraste). Par un appui prolongé, cette même touche désactive ou réactive l’éclairage du plateau
  • une molette rotative pour augmenter ou diminuer le taux d’agrandissement
  • une touche « Image » pour basculer vers un affichage respectant les couleurs réels des éléments capturés par la caméra
  • une touche « Texte / Inversion de polarité » pour basculer du mode couleur vers un affichage bicolore ou, lorsque l’appareil se trouve déjà en mode « Texte », en inverser la polarité (un texte en bleu sur jaune, par exemple, sera affiché en jaune sur bleu)
  • une touche de sélection, utilisée en mode « Texte » pour choisir un des 7 jeux de combinaisons de couleurs disponibles, ou, en affichage « Image », pour sélectionner une des trois valeurs d’ajustement de la balance des blancs

Dépourvu d’une table de lecture mobile X/Y, le document doit être placé sur la tablette fixe et déplacé horizontalement ou verticalement pour suivre la lecture du texte à l’écran. En fonction du mode d’utilisation, la caméra est orientée à la verticale du plateau de lecture dans le cas d’une visualisation d’objets tridimensionnels, être légèrement inclinée vers l’avant pour une lecture de documents, vers l’arrière et parallèle à la table pour une vision d’éléments éloignés situés au dos de l’appareil, et enfin vers l’avant pour une vision en mode miroir (inutile en vision de loin ou miroir, l’éclairage est alors automatiquement désactivé lorsque la caméra est orientée horizontalement).

Dans les trois premiers modes d’utilisation, l’écran reste en position haute pour permettre la manipulation des objets ou documents positionnés sous la caméra. Avec une vision « miroir », l’écran devra par contre être placé suffisamment bas pour ne pas masquer l’optique orientée vers l’utilisateur.


Afficher la fiche technique


Points forts

  • La polyvalence des modes de vue : vision de documents, d’objets, vision de loin, vision miroir
  • La bonne profondeur de champ
  • La transportabilité et l’autonomie offerte par la batterie
  • Téléagrandisseur full HD
  • Les jeux de combinaisons de couleurs alternatives pour les personnes sensibles aux éclairages trop vifs
  • La connectivité USB 3 pour une utilisation en tant que caméra connectée à un ordinateur
  • La connectique HDMI et la bonne restitution de l’image sur un écran externe ou un téléviseur
  • La facilité d’usage

Points faibles

  • La présence d’une image légèrement floutée dès que le taux d’agrandissement devient un peu élevé, surtout perceptible avec la caméra positionnée pour une lecture de documents
  • L’absence de fonctions de lignage ou de fenêtrage
  • Utilisé sur sa batterie, l’autonomie du VisioDesk aurait pu être prolongée par la présence d’une fonction de mise en veille ou d’arrêt automatique
  • L’absence d’une alerte de niveau faible de la batterie

Nos conclusions

Malgré un manque de netteté constatée avec des taux d’agrandissements importants, l’image restituée par le VisioDesk est de bonne qualité.

Le positionnement tarifaire du VisioDesk le met face à des produits HD concurrents dont certains offrent également plusieurs types de visions et proposent souvent des écrans aux dimensions plus importantes, un plateau de lecture mobile, des fonctions de lignage et de fenêtrage, parfois une fonction de lecture par voix de synthèse du texte affiché…

Mais l’étendue des fonctionnalités n’est certainement pas l’objectif principal du produit, appareil polyvalent avec ses quatre modes d’utilisation et sa connectique vers un écran externe ou un téléviseur, l’intérêt du VisoDesk réside surtout dans sa transportabilité et son autonomie de fonctionnement.

À condition d’être prêt et d’avoir la possibilité de se déplacer avec un appareil de près de cinq kilos, l’équivalent d’une petite valise, le VisioDesk pourra être un compromis intéressant entre le confort d’utilisation apporté par un téléagrandisseur haute définition et des possibilités de transport facilitées.

Outils et services


Voici quelques outils qui vous permettront de retrouver le CERTAM ailleurs que sur son site web. N'hésitez pas à vous y abonner et à interagir avec nous !

Ces outils sont également accessibles via vos téléphones mobiles pour profiter de nos services où que vous soyez !

D'autres contenus, souvent complémentaires, pourront vous y être proposés.

licence Creative Commons Paternité - Pas de Modification 2.0 France. CERTAM by CERTAM - AVH est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas de Modification 2.0 France.
Basé(e) sur une œuvre à www.certam-avh.com.